jeudi 19 novembre 2020

L'histoire de mes bracelets en cuivre

 


Aujourd’hui j’ai envie de vous expliquer que mes bracelets en cuivre ainsi que mes bijoux sont pensés pour votre bien être et celui de la planète.

Dans les années 70, mes parents s’installent dans un village en ruine, abandonné depuis plus de 20 ans. L’électricité y avait été installé il y a 50 ans pour alimenter une maison forestière à quelques kilomètres du village. Maison qui laissera beaucoup de souvenirs aux gens de passage, à moi et mes frangines, aux voisins ect… 😉😊😊😊

 

                                                                                                                      

 

 

Après un cursus classique dans les bijouteries, je suis partie à l’aventure dans différents pays. Les voyages, les rencontres et mes racines m’ont permis d’avoir une réflexion et de changer ma façon de travailler. J’ai décidé d’utiliser des matières que l’humain n’utilise pas ou plus et de les embellir.

Les câbles électriques de cette fameuse maison traînaient dans la nature, du coup, j’ai décidé de les utiliser pour en faire des bracelets et autres bijoux. Ne cherchez pas le village tout a été ramassé !!!

Après la récupération, vient le nettoyage des fils afin d’enlever la couche verte que le cuivre se met naturellement en guise de protection, et la fabrication peut commencer.

Utilisé depuis -2800 av JC pour ses vertus sur l’équilibre des flux qui parcourent notre corps, le cuivre permet une meilleure circulation des énergies, les renouvelle et permet d‘avoir un esprit clair et serein. Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, je vous invite à aller voir l’article concernant cela sur mon site www.zamatille.fr

Les fils ayant reçu l’électricité auront encore plus d’effet sur votre corps.

En travaillant ainsi et étant toute seule, je fais que des petites séries et travaille sur commande.

La transformation, la sélection des matériaux prend du temps et donne des bijoux uniques avec une âme.

Merci de votre lecture.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire